methode-neurofeedback-solene-morandiere

Qu’est-ce que le neurofeedback NeurOptimal® ?

Le neurofeedback NeurOptimal® est la méthode de neurofeedback la plus innovante et la plus aboutie à ce jour.

paris-neufofeedback-seanceTrès facile d’utilisation, elle est basée sur une neuro-technologie de pointe qui est la seule à vraiment tenir compte de la complexité du cerveau. A l’aide d’un équipement matériel et d’un logiciel, vous entrainez vos ondes cérébrales de façon globale, naturelle et non-invasive afin d’apprendre au cerveau à fonctionner au mieux de ses capacités, au rythme qui lui est propre.

En plaçant 2 capteurs sur le cuir chevelu et 3 sur les oreilles, le logiciel enregistre et analyse en temps réel les signaux (256 signaux par seconde) émis par l’activité électrique de votre cerveau pendant l’écoute d’une musique ou d’un film. A chaque fois que le logiciel détecte un changement brutal et rapide dans l’activité électrique, il déclenche une brève interruption de son. Votre cerveau perçoit un signal auditif, c’est-à-dire un ‘feedback’ (retour d’information) sur un événement cérébral significatif au moment où celui-ci apparaît. Ainsi informé sur son propre fonctionnement, le système nerveux central, sans effort de votre part, apprend à se réorganiser et à optimiser son fonctionnement.

Imaginez que vous n’ayez pas vu le reflet de votre silhouette dans un miroir depuis quelques années. Soudain, vous longez un miroir et vous apercevez que vous vous tenez voûté. A force de passer devant ce miroir, vous allez petit à petit et naturellement redresser votre dos. C’est exactement ce qu’il se passe lors des séances, les feedbacks (les interruptions de son) sont le reflet de votre propre activité cérébrale. Ils invitent le cerveau à s’auto-corriger indépendamment de toutes tâches ou de tous problèmes particuliers.

Le principe fondamental du neurofeedback NeurOptimal® est d’inciter le cerveau à revenir au moment présent et de décider par lui-même de la stratégie à adopter.

L’entrainement NeurOptimal® offre au cerveau une multitude de possibilités qui petit à petit laissent place à plus de :

  • détente,
  • sommeil,
  • sérénité,
  • énergie,
  • clarté d’esprit,
  • productivité,
  • confiance en soi et affirmation de soi,
  • concentration et attention,
  • mémoire,
  • créativité,
  • conscience de soi-même et des autres…

Les 5 domaines d’application :

paris-neurofeedback-neuroptimal

Du neurofedback à NeurOptimal®

 

Le système NeurOptimal® est le fruit du génie des Docteurs Val Brown et Susan Cheshire Brown, tous deux psychologues cliniciens. Le Docteur Val Brown s’est également formé aux mathématiques, à la physique, à l’informatique et aux traitements de signaux.

 

Le neurofeedback en lui-même a une très longue histoire. Dès la fin du XIXe siècle, certains scientifiques avaient découvert des liens entre l’activité électrique du cerveau (organisée en bandes de fréquence) et l’activité mentale. C’est seulement à la fin des années 50 que le professeur Joseph Kamiya entraîna un volontaire à émettre des ondes alpha (8-13 hz) confirmant ainsi notre capacité à moduler nos propres ondes cérébrales. L’application thérapeutique de cette faculté est découverte de façon tout à fait fortuite par le professeur Barry Sterman en 1968. Il réussit à réduire les crises d’épilepsie de son assistante en entrainant celle-ci à accroître les signaux du rythme sensorimoteur (12-15 hz).

Dans les années 70 et 80 apparurent les bases de données normatives qui permettaient de comparer les signaux cérébraux d’un individu à l’autre afin d’établir un lien entre signaux cérébraux particuliers et symptômes divers. C’est durant cette même période que furent conçus les premiers équipements de neurofeedback informatisés dont Val Brown et Susan Cheshire Brown firent largement l’expérience. Convaincus qu’il devait être possible d’entrainer le cerveau de façon plus harmonieuse, efficace et sans effets secondaires. Ils conçurent et développèrent une neuro-technologie de pointe unique au neurofeedback, le « neurofeedback dynamique »  (Dynamical Neurofeedback ™).

 

Leurs nombreux essais cliniques les ont amenés à constater qu’il était tout à fait possible d’entrainer sans danger plusieurs bandes de fréquence simultanément dans les 2 hémisphères. Ils se distinguent aussi par une vision dynamique, non-linéaire et holographique du fonctionnement cérébral,  c’est-à-dire un immense ensemble de réseaux et de sous-réseaux neuronaux interconnectés[1] capable de retenir une très grande quantité d’informations.   Contrairement au neurofeedback classique qui compare l’amplitude des signaux à une norme ou une moyenne préétablie, les concepteurs du système NeurOptimal® se sont uniquement intéressés à la variation des signaux cérébraux entre eux et dans le temps, permettant de développer leur propre algorithme basé sur un traitement des signaux innovant (l’analyse temps/fréquence en temps réel).

 

Toute l’expertise réside dans le système !

 

Pour en savoir plus :

http://www.adnf.org/choix_equipement_EEG_biofeedback.htm#principe

https://neuroptimal.com/learn/dynamical-neurofeedback/

 

[1] Cette vision connexionniste du cerveau est décrite de façon très accessible par le Professeur Hugues Duffau dans son livre L‘erreur de Broca, Exploration d’un cerveau éveillé, Michel Lafon.

Le neurofeedback NeurOptimal® comparé aux autres systèmes[1]

 

 

Les autres systèmes NeurOptimal®
Se conçoivent comme un traitementSe conçoit comme un entrainement afin d’accroître les capacités de résilience et de flexibilité du cerveau, impliquées dans la résolution de tous types de difficultés

Requièrent un diagnosticUn diagnostic n’est pas nécessaire puisque le système encourage le cerveau à faire ses propres choix
Requièrent des compétences particulièresLe système étant complètement automatisé, son utilisation est simple
Ont de possible effets secondairesAucun effet secondaire connu
Exigent un effort conscient de la part de l’utilisateurAucun effort, aucune préparation mentale n’est exigée, juste passer un bon moment
Sont invasifs, il poussent le cerveau à aller dans une direction ou une autre afin de corriger la difficulté diagnostiquée100% non-invasif puisque le système laisse le cerveau choisir le fonctionnement qui lui convient le mieux
Ciblent quelques bandes de fréquence à la foisLa méthode est globale puisqu’elle analyse les signaux du système nerveux central de 0 à 54 hz dans les 2 hémisphères

[1] Source : https://neuroptimal.com/learn/neuroptimal-vs-the-rest/